Faire du développement bas-niveau est toujours plein de surprises et de frustrations. Par exemple, lorsque j’avais travaillé sur des TPM, j’avais eu recours à une machine physique; Problème, lorsque mon bootloader ne marchait pas, je gagnais invariablement le droit de démarrer sur un live-CD. À l’époque, j’aurais bien aimé pouvoir utiliser QEMU à la place…

Heureusement, S. Berger a proposé récemment à la communauté un ensemble de patches qui devraient à court terme faciliter grandement le travail sur ces petites bêtes.